Comment choisir sa combinaison de karting ?

Le karting est un sport automobile qui fait de plus en plus d’adeptes. Certains le pratiquent pour le loisir, d’autres veulent passer par là pour devenir pilotes de F1. Tout est question de goût et de disponibilité, mais en tout cas cette discipline nécessite l’utilisation d’équipements spéciaux, dont la combinaison. Voici un guide qui vous permettra de faire le bon choix de votre combinaison de karting.

combinaison karting

La combinaison de karting parfaite pour pratiquer.

La combinaison de karting, l’équipement indispensable

Le karting se pratique sur un véhicule sans carrosserie, aussi vous devez être bien protégé pour ne pas vous blesser gravement en cas d’accident. De même, la vitesse caractérise cette discipline, donc une bonne combinaison aux normes est nécessaire pour éviter toute déchirure ou autre imperfection qui peut être lourde de conséquence.

Que vous pratiquiez le karting en intérieur ou en extérieur, les risques encourus sont à peu près les mêmes, étant donné que le véhicule ne peut pas vous protéger d’une éventuelle chute. Si vous êtes donc décidé à faire du karting, la première chose à faire est de vous procurer une combinaison adaptée.

Il existe des combinaisons de location, dans les clubs où vous vous inscrivez ou dans des boutiques spécialisées, mais rien ne vaut le fait d’en acheter une pour soi. Comme cela, vous aurez la taille et le modèle qui vous conviennent parfaitement. Vous éviterez ainsi quelques problèmes d’hygiène, car il ne faut pas oublier que vous n’êtes pas à l’abri de certaines contaminations infectieuses avec des vêtements d’emprunt.

Se procurer une combinaison est ainsi la première chose à faire, une fois que vous aurez décidé de vous lancer dans la pratique du karting. C’est un investissement non négligeable, mais nécessaire et même indispensable. Retrouvez les meilleurs modèles de combinaisons de karting sur le site GrandPrixRacewear.

Les caractéristiques techniques de la combinaison de karting

Une combinaison de karting doit couvrir tout le corps du pilote. La norme est la même que pour les combinaisons des pilotes de rallye, à savoir la CIK-FIA. Pour le karting, il existe deux catégories distinctes selon que vous faites du karting pour vous divertir ou que vous le faites pour devenir compétiteur au niveau national, voire même international.

La norme CIK-FIA, niveau 1 (ou level 1) est celle des combinaisons pour les amateurs, c’est-à-dire ceux qui font du karting pour le loisir. Le confort du pilote est privilégié pour ce type de combinaison. Elles sont donc plus légères que celles des professionnels. Faites avec du coton et du polyester, le tissu est tout de même résistant. La bonne protection est de ce fait assurée.

La norme CIK-FIA, niveau 2 (level 2) correspond aux combinaisons réservées à ceux qui évoluent dans le karting pour des compétitions. Pour une même taille, la combinaison de niveau 2 est légèrement plus lourde que celle de niveau 1. C’est parce qu’elle est dotée d’une couche de cordura à l’extérieur et elle est faite de coton à l’intérieur. Ce poids un peu élevé ne vous sera pas pour autant gênant car la souplesse de la combinaison est gardée pour que vous soyez à votre aise.

Dans ce souci de confort et de souplesse, des fabricants ont opté pour des inserts élastiques dans les tissus pour assurer plus de flexibilité des mouvements au pilote. Cet ajout de matériau se rencontre aussi bien pour la combinaison de niveau 1 que celle de niveau 2.

L’homologation CIK-FIA est nécessaire pour toute compétition de karting en extérieur. Comme pour celle des pilotes de rallye, votre combinaison de karting doit donc comporter une broderie qui met en exergue cette norme. C’est une des conditions à respecter pour pouvoir prendre la ligne de départ. Par contre, pour les compétitions en intérieur, l’homologation n’est pas exigée. Ceci n’exclue pas le fait que seules les combinaisons aux normes peuvent vous garantir le maximum de sécurité.

Pour le design, vous pouvez choisir la couleur de combinaison que vous aimez et vous pouvez également mettre le logo de votre écurie ou club ainsi que le drapeau de votre pays ou d’autres signes qui vous distingueront des autres compétiteurs. Des marques célèbres apposent déjà leur logo sur les vêtements qu’elles produisent.

Le niveau de sécurité

La sécurité du pilote est primordiale. En plus du casque, des gants, des bottines ou des autres accessoires de protection, la combinaison est celle qui garantit cette sécurité pour tout votre corps. Les grandes marques spécialisées dans la fabrication de combinaison rivalisent d’ingéniosité en faisant des recherches sur les meilleurs matériaux qui puissent assurer à la fois le confort et la sécurité du pilote. Si l’aisance du mouvement est un souci non négligeable, la protection de certaines parties du corps les plus exposées aux chutes ou divers autres inconforts n’est pas à minimiser.

Des fabricants optent de plus en plus pour les rembourrages au niveau des genoux afin d’éviter les chocs contre les parties du véhicule qui sont alignées à cette partie du corps, lors du pilotage. L’utilisation d’inserts en Mesh est aussi une innovation de ces dernières années. Ceux-ci sont placés au niveau des aisselles ou du dos pour que vous puissiez mieux « respirer » et transpirer, car une combinaison est toujours synonyme de chaleur. Les émotions du parcours et les éventuelles hausses de température ambiante sont déjà incommodantes, qu’il ne faut pas en rajouter. C’est un gage de performance !

En parlant de température on ne peut omettre les intempéries. Ainsi, si le temps se gâte en pleine compétition, le port d’une combinaison de pluie sur la combinaison de karting est autorisé et même conseillé. Ceci vous permettra de vous concentrer sur la course au lieu de souffrir mentalement de l’inconfort de ne pas être au sec.

Comment choisir la bonne taille de combinaison de karting ?

Rien ne vaut une combinaison dans laquelle vous rentrez aisément – ni trop grande, ni trop petite – pour que vous ayez une facilité dans tous vos mouvements. Pour connaitre votre taille, vous avez deux choix :

Si vous êtes à peu près sûr que votre poids est proportionnel à votre taille, il y a des chiffres standards sur lesquels vous pouvez vous référer :

  • la taille 42 étant pour les 50/60 kg de taille 150/160 cm
  • la taille 44 pour les 55/65 kg de taille 155/165 cm
  • la taille 46 pour les 60/70 kg de taille 160/170 cm
  • la taille 48 pour les 65/75 kg de taille 165/175 cm
  • la taille 50 pour les 70/80 kg de taille 170/180 cm
  • la taille 52 pour les 75/85 kg de taille 173/183 cm
  • la taille 54 pour les 83/88 kg de taille 177/187 cm
  • la taille 56 pour les 85/92 kg de taille 182/190 cm
  • la taille 58 pour les 87/95 kg de taille 185/195 cm
  • la taille 60 pour les 95/110 kg de taille 187/198 cm
  • la taille 62 pour les 105/115 kg de taille 190/200 cm

Si vous voulez avoir vos mensurations exactes, pour que la combinaison vous aille «comme un gant», alors, avec un mètre ruban de couturière prenez votre tour de :

– poitrine

– bassin

– taille

– cuisse

– bras

ainsi que votre longueur de :

– bras

– buste

– jambe (intérieure)

– dos

–  largeur de votre épaule.

Voici quelques références qui correspondent à chaque mensuration :

Les tailles XS et S allant de 42 à 46 correspondent à :

une tour de poitrine entre 83 et 94 cm, une tour de taille entre 71 et 82 cm, un tour de bassin entre 83 et 94 cm, un tour de cuisse entre 47 et 54 cm, une longueur de bras entre 54 et 62 cm, un intérieur de jambe entre 68 et 76 cm, une largeur d’épaule entre 35 et 42 cm, une hauteur de dos entre 45 et 49 cm.

La taille M (48 et 50) correspond à :

une tour de poitrine entre 95 et 102 cm, une tour de taille entre 83 et 90 cm, un tour de bassin entre 95 et 102 cm, un tour de cuisse entre 53 et 58 cm, une longueur de bras entre 60 et 66 cm, un intérieur de jambe entre 74 et 80 cm, une largeur d’épaule entre 41 et 47 cm, une hauteur de dos entre 46 et 51 cm.

La taille L (52 et 54) correspond à :

une tour de poitrine entre 103 et 110 cm, une tour de taille entre 91 et 98 cm, un tour de bassin entre 103 et 110 cm, un tour de cuisse entre 57 et 62 cm, une longueur de bras entre 64 et 70 cm, un intérieur de jambe entre 78 et 84 cm, une largeur d’épaule entre 45 et 51 cm, une hauteur de dos entre 48 et 53 cm.

Les tailles XL et XXL (56 à 62) correspondent à :

une tour de poitrine entre 111 et 126 cm, une tour de taille entre 99 et 114 cm, un tour de bassin entre 111 et 126 cm, un tour de cuisse entre 61 et 70 cm, une longueur de bras entre 68 et 75 cm, un intérieur de jambe entre 82 et 89 cm, une largeur d’épaule entre 46 et 55 cm, une hauteur de dos entre 49 et 56 cm.

Le choix d’une combinaison aux normes, à votre taille, ergonomique et qui vous semble la plus supportable dans sa légèreté, vous garantira une sécurité qui ne fera qu’augmenter vos succès sur tous les circuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *