Il faut savoir qu’en altitude l’atmosphère filtre moins les rayons du soleil, ce qui augmente la quantité d’UV de prêt de 4% par 300m. En plus 85% des UV sont réfléchis par la neige, soit 80 fois plus que l’herbe. Tous ces chiffres pour dire qu’une fois au sommet des montagnes enneigées, n’oubliez pas vos lunettes de soleil ou votre masque. J’ai découvert que la forme de lunettes de ski idéale est celle montant jusqu’au sourcil et dans la largeur recouvre tout le visage. Petit tour d’horizon.

Scroll To Top