Ce qu’il faut savoir pour préparer efficacement votre initiation au trail

Faire de la course à pied : un classique quand vous commencez à faire du sport. Après un moment, ça fait tout de même du bien de chercher une pratique avec moins de code. Alors, comment faire pour rendre vos séances de sport plus amusantes ? Je me suis posé la question, et je n’ai pas mis longtemps à trouver les bonnes réponses.

Tout tient en un mot : le trail. La discipline me plait assez et je dirais que c’est aussi un bon moyen de partager la passion du sport avec les petites communautés avec lesquelles vous allez pratiquer le trail. Mais pas question de se lancer sans suivre au moins quelques conseils de base qui vont vous aider à survivre à votre première expérience dans le domaine.

Objectif et entrainement

sport endurance

Les prérequis pour s’initier au trail

Il y a deux choses que vous devez prendre en compte avant de vous lancer dans le trail. La première chose concerne votre objectif au trail qui doit être abordable quand vous débutez. Je ne vous conseille pas de négliger les rapports de distance et d’efforts pour ne pas vous retrouver dans le coma après quelques mètres.

La seconde concerne votre entrainement avant le trail. Je ne vous suggère pas de faire plus que d’habitude, mais plutôt d’adapter votre entrainement aux contraintes que vous allez rencontrer. Ce que vous devez prendre en compte : la nature du terrain sur lequel vous allez courir, le dénivelé, et plus que tout : le côté technique des passages.

Équipement et apprentissage de la montée

Qu’est-ce que vous devez avoir pour commencer le trail ? Pensez d’abord à prendre des chaussures adaptées, histoire de ne pas vous y rendre en crocs et vous écorcher les pieds à chaque passage un peu difficile. Le reste du matériel de trail est aussi spécifique, puisque vous ne pourrez pas toujours faire des pieds et des mains pour décrocher une bouteille d’eau dans votre sac par exemple.

Une fois que vous avez tout ça, il vous reste à maitriser l’apprentissage de la montée. Ce que je vous conseille : apprendre à poser vos efforts au bon moment pour finir votre parcours sans tomber dans les vapes.

1 Comment

  1. C’est seulement maintenant que je comprends la différence entre les efforts sur les terrains plats et ceux avec des dénivelés. J’aurais mis du temps, mais vous m’avez appris quelque chose en quelques minutes. De quoi avoir les bonnes bases pour continuer sans faute maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *